"Crack ... Crack ..."

Lee fait craquer ses mains. Les articulations prises par la " Maladie de la Pierre".

C'est le début de la fin.  Une dernière chasse à l' homme avant de ne pouvoir plus actionner la détente de son colt (hérité de son aïeul, prénommé comme lui, Lee) . Et se retirer dans le silence de la Pierre. Sa cible, visible dans le cadre holographique démodé accroché au mur du saloon délabré.

 

dans le cadre holographique, on voit le soldat dont la tête est mise à prix à son insu, au prise avec le Big ZUM ZUM. Va-t-il en réchapper pour tomber sous les coups de Lee ?

 

Retour à l'accueil